Les 4 portes menants aux transgressions.

Publié le par Dez

Les 4 portes menants aux transgressions.Les 4 portes menants aux transgressions.
Les 4 portes menants aux transgressions.Les 4 portes menants aux transgressions.

1- L’IGNORANCE: La première cause qui nous empêche de toujours être conscient de notre éthique est L’IGNORANCE. On pense bien comprendre mais on a pas compris avec notre cœur, souvent nous avons une compréhension intellectuelle sans avoir assimilé dans notre esprit l’essence des enseignements.. Tout tient dans la conviction que ce sont nos pensées, paroles et actions qui trace notre karma, et que c’est par la correction de nos écarts  que nous aurons une vie heureuse ou non ...

2- L’IRRESPECT: Tellement occupé nous sommes qu’on oublie l’importance du respect ,, respect des enseignants, respect de l’entourage, respect de notre parole et de nos vœux. Ne pas respecter ses engagements crée du découragement , et différente perturbations...Vivre dans le respect de tout ce qui nous entoure, doit s’imprégner en nous.

3- LA NÉGLIGENCE: Ne pas faire preuve à tout moment d’attention et de vigilance, que ce soit en marchant, assis, en mangeant , en buvant, etc. mènera jour et nuit à commettre des fautes et transgressions, par le corps, la parole et l’esprit.
 

4- LES ABONDANTES PERTURBATIONS MENTALES : Même en respectant une éthique parfaite, si les perturbations mentales se manifestent librement et qu’on ne les combat pas des qu’elles apparaissent, elles seront la pire cause des océans de souffrances du Samsara. Ici il n’y a pas de formules magiques, il nous faut bien connaître les principales antidotes à chacune de ces perturbations qui apparaissent, et ce avant qu’elles ne s’emballent et deviennent incontrôlables. Si c’est le cas ,, on oublie tout on lâche prise on attend et on recommence,,, ça prend plusieurs coups sur le clou avant qu’il ne s’enfonce...En rappel voici les principales antidotes à appliquer aussitôt que ce pointe un malaise.. les pire des malaises viennent de la fausse perception d’un soi détaché du reste de la manifestation , on dit le mal de l’Ego, l’orgueil, le désir attachement, son antidote est tout simplement le détachement, juste sur le détachement on pourrait écrire un livre, mais c’est à chacun à trouver son propre sens du détachement, et de l’appliquer . Exemple détachement du soi en s’exerçant à cesser les je, moi , mon et les remplacer par le NOUS, (les autres et moi ) . 
  Il y a la colère et l’aversion, eux c’est la patience qui est à pratiquer,,, aussitôt qu’on sent monter une rage ou une aversion, on s’arrête consciemment on regarde la trame, on voit que malgré cette rage, la situation demeure, et seul nous en souffrons , pour enfin réaliser qu’on en tirera aucun bénéfice à part la souffrance. Donc soyons patient.. 

il y a l’anxiété et la confusion , même si on sait que cette anxiété est directement relier à notre karma, sans l’aide de la sagesse, et de la compréhension authentique du karma, il sera difficile de les éliminer,,, ces deux perturbation peuvent se comparer à la crème qu’on met dans son café, d’un coup qu’elle s’y trouve , il nous est très difficile de les séparer a nouveau. Quand l’anxiété nous frappe faut avoir la sagesse, la patience, et surtout le détachement, On trouvera pas la solution ou la cause comme par magie, c’est avec l’expérience de la méditation que tout fini par remonter à la surface et nous donne l’occasion de purifier ce qui doit l’être ...

 

Les 4 portes menants aux transgressions.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article