Les trois Joyaux

Publié le par Dez

Les trois Joyaux

Lorsque nous parlons de prendre refuge, ce n’est pas de simplement dire que nous nous mettons à l’abri des souffrances, en pensant que le fait de croire à Bouddha et son enseignement fera tout le travail. En fait personne d’autre que nous peut le faire à notre place. 
      Alors prendre refuge c’est se mettre au travail avec l’aide des trois joyaux soit. BOUDDHA( l’homme) DHARMA (son enseignement),SANGHA( communauté spirituelle)

     Aussi prendre refuge dans ces trois joyaux se fait avec les trois natures, Corps, Paroles, Esprit, il faut utiliser ces trois portes, en agissant de sorte qu’on ne nuise pas aux autres, qu’on soigne nos paroles, et qu’on épure nos pensées en les dirigeants vers des pensées positives. Donc prendre refuge, c’est plus précisément, cultiver des actions positives et cesser de cultiver des actions négatives. 
      Juste penser que par ses connaissance, ses lectures, et ses croyances, on fera un meilleur monde, on se trompe. Dans ce monde de causes et effets, ce sont toujours des actions passées qui remontent à la surfaces et nous font souffrir, c’est pourquoi qu’en travaillant à ne créer que des actions positives, avec notre corps, nos paroles et nos pensées  , le balancier nous ramènera du bonheur... 

     Toutes les souffrances sont interdépendants d’actions qui les ont causer.

      Juste des connaissances, c’est comme avoir un beau véhicule , c’est bien beau avoir un beau véhicule, mais si on est perdu dans la ville, il ne sera pas vraiment utile ce beau véhicule, 

        Comprendre la souffrance est primordial, et la souffrance est directement relier aux causes et effets, rien n’arrive seul et par lui même , tout ces phénomène sont inexistant par eux mêmes, ils sont tous des phénomènes composés, et nos actions en font partis. Si on ne comprend pas la souffrance, il nous sera impossible de l’éviter..

 

Lorsque vous marchez,mangez, et voyagez, soyez présent, sinon vous passerez à côté de la majeure partie de votre vie.

Bouddha

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article