intro Lamrim

Publié le par Dez

intro Lamrim

Comme nous avons vu précédemment, nous avons trois différent niveaux d’enseignement, petite, moyenne, et grande capacité. 
      J’ai trouver très intéressant l’image que Lama nous a exposé sur le sujet...On a pas le choix de débuter par la petite capacité, qui est la base et la fondation.

       C’est comme construire une bâtisse de trois étages. Si la base n’est pas adéquate, pas certain que le deuxième et troisième niveau vont pouvoir tenir la route , l’important , c'est avoir un bon terrain, une bonne fondation et un ingénieur, pour bien calculer les mesures et la qualité des matériaux pour soutenir le tout ,,, Lama c’est l’ingénieur et nous les ouvriers. Lama nous rappelle qu’il est important tout au long de la construction du solage et des murs de soutiens, de garder et visualiser les deuxième et troisième en même temps. On vise la bâtisse au complet on veut atteindre le troisième niveau, alors tout au long du chemin on ne perd pas de vue, vers quoi on se dirige.

       Le but ultime, c’est l’éveil pour nous et pour tout les êtres sensibles, l’effacement de l’égo, 

      La première action d’un bouddhiste, n’est pas de s’assoir et méditer, quoique méditer est nécessaire , mais le premier pas c’est de prendre refuge.

       Prendre refuge, le mot le dit, je vais aller vers la protection, prendre refuge c’est se réfugier dans des comportements qui ne seront pas créateurs ou générateurs de souffrance. Le premier pas à faire, c’est de décider de mettre fin aux causes des souffrances. C’est une action, il nous faut agir à cultiver les causes de bonheur. Au cours d’une journée, si on s’est emporté contre quelqu’un, ou on agit mal, ou on a utiliser des mauvaises paroles, ou porter des jugements ou n’importe quel autre agissement négatif, il nous sera très difficile de s’assoir et de faire des méditations sur le calme mental , tout ces agissements négatifs viennent tôt ou tard nous agité consciemment ou inconsciemment, c’est une loi,,quand tu est mesquins, tu ne peux pas être en paix...

        Le bonheur c’est pas de la magie, c’est de la logique, si on crée du bonheur c’est ce qu’on récoltera.

Prendre refuge, c’est se réfugier dans le lâcher prise, ne pas nuire aux autres, cultiver le contentement, se satisfaire de nos conditions, la patience, l’harmonie, la réjouissance pour les autres, vivre avec éthique , et faire attention à nos paroles et pensées. 

      Être bouddhiste, c’est vraiment prendre action, en prenant actions positivement tout au long de vos journées, ça finira pas mettre un barrage à toutes ces pensées perturbatrice qui nous assaillent lorsqu’on tente d’obtenir le calme mental , méditer , ou tenter des visions supérieures. Faut pas courir après le nirvâna ou les états supérieurs, ces choses arrivent comme un fruit mûr, faut enlever le superflu et les les choses seront à mesure de plus en plus clair.

          Les gens n’ont pas idée de l’importance de leurs pensées, donc tenter toujours de diriger vos pensées vers les choses positives. 
 

        Il est dit lorsque vous êtes seul faites attention à vos pensées, et lorsque vous êtes en groupe faites attention à vos paroles.

Mes notes sont pas très clairs, j’y reviendrai pour éclaircir le tout ....

Il y a un moment où les mots s’usent. Et le silence commence à se raconter

Khalil Gibran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article