Les 9 étapes au calme mental.

Publié le par Dez

Tableau des 9 étapes

Tableau des 9 étapes

LE PLACEMENT DE L’ESPRIT.

Tout d’abord, on pourrait comparer les étapes à une route de 100 km de long, dont le centième  km est l'éveil, et tout au long rendu à certains millages on obtient différents niveaux de compréhension.  Tout au long de notre parcours si il y a une chose qui faudra développer et aiguiser c’est la concentration.

Le début du chemin est la partie la plus difficile à atteindre, donc cette première partie est le Placement de l’Esprit, il est primordial de pouvoir coûte que coûte pouvoir demeurer avec notre conscience à l’intérieur de nous, pour ce faire une concentration ferme et aiguiser nous sera d’une aide capitale.
 

La méditation étant une familiarisation avec notre conscience, il faut pouvoir s’installer dans cette conscience. C’est la principale raison pourquoi dans la philosophie bouddhiste on médite avec la visualisation intérieur et non pas par la vue ou l’ouïe, ou autre, toutefois ces supports sont super efficaces pour nous calmer, il est conseiller de les utiliser à cette fin, et non nous méprendre à prendre ces support pour de la méditation...
 

          Le problème qu’on rencontre au début, et ça c’est pareil pour tous. On est incapable de visualiser et de rester ancrer sur une image intérieur, on est trop agitée, ça n’arrête pas de penser la dedans, finalement on fini notre méditation sans avoir fait une once de méditation, on a juste un peu calmer notre singe. Si on est trop agité et on ne parvient pas à fixer l’image à visualiser, il existe pleins de façons différentes de calmer le singe. Mais le but d’utiliser des supports extérieur est de calmer le singe un peu et de retourner à la visualisation, car c’est l’esprit qui médite et non pas notre mental.. Toutes les formes de méditations sont à conseiller en autant qu’elle vous permet de calmer votre agitation afin de pouvoir retourner à l’intérieur...Il faut surtout pas se décourager, comme je disait c’est la partie la plus difficile à atteindre, et en même temps elle est nécessaire avant de passer à la vision supérieure.

      La je suis entrain de m’expliquer quelque chose que je n’ai pas encore tout à fait compris,,, avec le temps je reviendrai sur ces sujets avec une meilleure compréhension.

     En fait il y a une autre façon ou truc de méditer qui peut aussi nous amener au placement de l’esprit. Tout d’abord toujours respecter les étapes qu’on a vu auparavant, préparer la piece, prendre notre posture, revoir les conditions nécessaires , et se rappeler les obstacles et les antidotes, et la il s’agit de bien se concentrer à suivre son souffle, et lorsqu’on se sent prêt, sans changer le rythme de notre respiration, on vas les compter , 1 en inspirant , 2 en expirant, ainsi de suite jusqu’à 21. Si une pensée ou un dérangement,, une idée, ou n’importe quoi d’autre apparaît dans votre méditation, on prend 1 seconde pour se recentrer et on recommence à 1. Si on peut se rendre à 21 sans aucune perturbation, on est prêt, on est assez pacifié pour la prochaine étape.

Aujourd’hui, toutes notre formation a été basé sur ce seul point ( le placement de l’esprit ) . Sans nous mettre trop de pression sur les épaules, il nous a bien fait comprendre que étant donner que c’est notre esprit conscience qui graviront les échelons tout au long du chemin, plus rapidement qu’il nous deviendra aisé, d’être bien connecté, calme et conscient, plus rapidement le chemin se fera...
 

La valeur d’un homme tient dans sa capacité à donner et non sa capacité à recevoir

Albert Einstein

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article